TEST Stanley Star 2500 – Poste à souder

Stanley - Star 2500

L’ameublement d’intérieur ou la fabrication d’outils amène souvent l’amoureux du travail du bois à marier bois et métal.

Pieds de table (comme pour ce test), support, JIG pour travailler le bois, le métal ouvre d’autres voies en matière de design  et de possibilités techniques.

Il y a d’ailleurs le numéro 176 de Le Bouvet qui est consacré à ça. Je n’ai pas acheté ce numéro, je ne sais donc pas si le contenu est pertinent ou non, mais la revue étant de qualité je vous laisse voir.

La soudure à l’arc pour débutant

Bon alors cette soudure … déjà je pars du niveau 0, je n’ai jamais soudé et n’y connais strictement rien.

Après quelques tours sur Internet je trouve enfin mon bonheur et file en GSB le chercher. Investissement minimal et surtout INVERTER.

INVERQUOI ??? Inverter, c’est une technologie qui n’a que des avantages :

  • Un poste à souder tout petit et tout léger
  • Coupure automatique de la tension lorsque l’électrode colle au métal

Bref c’est fait pour le débutant, ça apporte un vrai confort d’utilisation et de transport / rangement.

Présentation du poste à souder Stanley Star 2500

Mon choix s’est arrêté sur le Stanley Star 2500. Petit poste à souder, coutant une centaine d’euros, permettant d’utiliser des électrodes de 1,6 à 2,5mm pour une intensité de 80 ampères.

Le poste est livré avec une manette en plastique dans laquelle tout rentre très facilement après utilisation (un vrai confort).

La manette contient le poste à souder, un marteau à piquer / brosse et un masque de soudure.

Le marteau à piquer est passe partout, il mérite d’être remplacé par un modèle plus haut de gamme.

Pour le masque, il a le mérite d’être présent, mais peut déjà partir à la poubelle au profit d’un vrai masque électronique. Je me suis fourni le modèle LeSoleil qui est vraiment bien pour mon usage. Je ferai un mini article dessus.

En effet, le masque sert à ne pas se bruler la rétine par l’intensité de l’arc (proche de celle du soleil), et là ou un masque classique est totalement occultent, un masque électronique va automatiquement s’occulter au moment ou l’arc apparait, ce qui permet de voir ce qu’on fait.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, je me suis fourni un aimant Silverline me permettant de maintenir deux pièces de métal à plusieurs angles. C’est clairement un accessoire indispensable, tout comme mes gants, des Silverline aussi qui font le job.

Stanley - Star 2500

Le poste est déjà prêt, avec sa pince qui doit aller sur une des parties à souder, et le porte électrode de l’autre coté.

Stanley - Star 2500

Une simple molette sur la face avant (et le power à l’arrière). La molette permet de régler l’intensité en fonction de l’électrode utilisée et de l’épaisseur du métal. Plutôt précis il faut tout de même avancer un petit peu à taton au début.

Pour les débutants comme moi, le diamètre de l’électrode varie en fonction de l’épaisseur du métal à souder. Sur chaque paquet vous pouvez voir à quelle épaisseur il correspond et prendre le bon.

Aussi, avant de vous lancer, je vous conseil vraiment de vous faire la main du des barres à gâcher, car c’est vraiment un coup à prendre :

  • Trouver le point d’arc sans faire coller l’électrode
  • Se placer à un angle à 45°
  • Coulisser à une allure permettant de souder sans trouer le métal

Stanley - Star 2500Comme vous pouvez le voir j’utilise une planche à gâcher afin de ne pas brûler mon établi MFTC.

Idéalement il aurait fallu un plaque en métal ou en pierre mais je n’avais pas ça sous la main.

Notez que les gants sur la photo sont mes gants de travail, et pas mes gants de soudure qui eux sont bien plus épais et montent à mis bras (indispensables).
Stanley - Star 2500

Position parfaite pour l’apprenti soudeur que je suis : angle à 45°, pas de collage. Stanley - Star 2500

Au final le poste fait le job, et sur de petits volumes comme des pieds de table ne chauffe pas. Celui qui aura un usage intensif ne prendra pas ce modèle, mais en même temps usage intensif veut dire savoir souder et donc s’orienter sur du matériel plus pro. Pour de la soudure occasionnelle ce poste est parfait. Bravo Stanley.

Verdict : 

Pour : – Prix – Faible encombrement – Léger – Fait le job sur de petites soudure (pour un chantier le poste va évidement trop chauffer et couper) – Mallette de rangement

Contre : – le masque fourni qui ne sert à rien – le marteau / brosse bas de gamme

Si je devais refaire cet achat : Oui

One thought on “TEST Stanley Star 2500 – Poste à souder

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.