Unboxing Rabot Métabo DH330

Métallo DH330

Comme vous aviez pu le voir dans ma Whislist  j’hésitais depuis très longtemps entre le rabot Métabo DH330 et le Triton TPL125. Le Triton avait, dans la presse comme sur Youtube, des avis mitigés du fait du talonnage qu’il provoque à cause de tables d’entrée et de sortie trop courtes. Cependant, il restait mon favori, étant le moins cher et ayant des lames à tarif normal (30 euros).

Ce qui m’a, au final, fait pencher pour le Métabo DH330 est le fait d’avoir trouvé des fers sur eBay UK à 30 euros port compris.  Comptez le double en France si vous faites une affaire, sinon le triple en tarif standard. Le Métabo avait bien meilleure presse, et était sensiblement au même tarif (du moins au moment de l’achat, maintenant 90 euros les séparent … … …).

Après quelques semaines d’attente pour le recevoir (commandé en GSB), j’ai enfin reçu mon gros et lourd colis que je vais vous présenter. Un test viendra plus tard, le temps de faire le tour de la machine pour la maîtriser.

Métabo DH330

Métabo DH 330 Unboxing

Dès l’ouverture du carton vous avez un poussoir ainsi qu’un accessoire pour retirer les fers (accessoire rouge dont je ne connais pas l’utilité dans la vidéo).

Rabot Métabo DH330

Au niveau documentation, nous avons un livret avec une dizaine de pages en français. C’est relativement clair, mais demande quand même de la pratique.  Les autres livrets sont dans d’autres langues.

Rabot Métabo DH330

Un dernier livret comprend une vue éclatée du rabot Métabo DH 330

Rabot Métabo DH 330

Enfin, il reste l’extracteur de copeaux …

Rabot Métabo DH330

… livré avec sa visserie et une clef pour démonter les fers.

Rabot Métabo DH330

J’attend de voir à l’usage si c’est moi qui me suis trompé, mais pour le moment je n’ai pas trouvé le moyen de laisser le collecteur de copeaux sur le rabot et de refermer la table arrière …  Je ferai un point là dessus lors du test vidéo quand je l’aurai bien pris en main.

Présentation générale Métabo DH330

Le rabot est bien lourd avec des pièces en métal qui parait solide. L’impression qui s’en dégage est très qualitative en tout cas. J’ai juste noté que les « poignées » était un peu trop aiguisées et faisaient mal aux main. Un coup de lime réglera sans doute le problème.

Rabot Métabo DH330

Sur cette dernière vue, de dos, avec la table de reception, nous pouvons voir que Métabo a décidé de faire des économies en ne livrant plus de sacoche de rangement pour les accessoires. Il faut maintenant se débrouiller pour les ranger et les retrouver (on ne change pas les fers tous les jours, alors retrouver l’accessoire risque de m’énerver le jour ou je vais le chercher). Rien de bien grave, mais sur les tests que j’avais pu voir, et dans la doc, une sacoche devrait être présente.

Vu de l’autre coté, le rabot métabo DH 330 en impose et respire la qualité et la finition. Tout est costaud et qualitatif, rien à dire.

Rabot Métabo DH330

Le coté manivelle, avec un rayon de 13 cm. A l’usage cette manivelle m’a semblé être le seul élément un peu faible sur le rabot. Je vais commencer par la manipuler avec précaution avant de voir si je peux me lâcher ou non. On voit aussi en bas les pré-réglages de profondeur. Je les développerai dans le test vidéo.

Rabot Métabo DH330

La dernière face n’a rien de particulier, soignée comme tout le reste.

Rabot Métabo DH330

Réglages du rabot Métabo DH330

Au niveau des réglages on trouve des pré-réglages, les plus courant … en pouce … C’est un peu dommage, ça limite forcement leur utilisation chez nous.

Rabot Métabo DH330

Sur la face avant la règle est en pouces et en centimètres. Le guide rouge est très proche de la règle ce qui permet une très bonne lisibilité. J’ai eu à régler ce petit guide rouge pour le rendre parallèle.

Rabot Métabo DH330

Il se règle facilement avec deux vis apportant une bonne précision.

Rabot Métabo DH 330

Une jauge, via la petite boule que vous apercevez en bas à gauche de la photo, sous le plastique noir, permet de connaitre la profondeur de coupe engagée. Elle va, comme spécifié sur le rabot, de 0 à 3mm. Le plus grand réglage étant réservé à un bois tendre. Encore une fois le rabot DH330 est réglé en pouce, et la lisibilité pour la partie millimètres est très relative. Mais rien de grave sur cette partie là. Normalement vous savez ce que vous lui faites avaler.

Rabot Métabo DH330

La manivelle qui me semble fragile a une course de 2mm par tour. Le plus souvent un quart ou un demi tour suffira.

Rabot Métabo DH330

Mais pour manipuler votre manivelle, il faudra d’abord la débloquer via le manche de sécurité.

Rabot Métabo DH330

Métabo DH330 : utilisation

Nous allons maintenant voir les partie concernant l’usage du rabot. Avec les tables (que j’ai touché mais je n’aurai pas du, elles ne sont pas très simple à régler je trouve, il va me falloir les travailler à nouveau.

Rabot Métabo DH330

Pour commencer la table d’entrée, avec une flèche rouge qui ne laisse pas de place à l’erreur. Puis la table de sortie.

Rabot Métabo DH330

Et enfin les deux tables sur le même plan, comme on peut le voir elles ont une longueur conséquente.

Rabot Métabo DH330

Dans tous les cas, avec un piétement ou en stationnaire, il faudra fixer le rabot Métabo DH330 .

Rabot Métabo DH330

Au niveau des lames, on retrouve les deux rouleaux servant à entrainer la planche et les lames.

Rabot Métabo DH330

Le classique bouton marche arrêt. Je n’ai pas penser à prendre en photo le bouton coupe circuit qui se trouve au dessus.

metabo-dh330-raboteuse-17

Et enfin les charbons pour un éventuel changement.

Rabot Métabo DH330

Présentation vidéo du rabot

Pour ceux qui veulent voir l’unboxing du rabot Métabo DH300 ça se passe sur Youtube 🙂

 

One thought on “Unboxing Rabot Métabo DH330

Laisser un commentaire